L'Equitation Pédagogique

cheval
©Laurence Grard Guenard

      L'approche de l'Enfant      pédagogie


L'enfance est la période de la vie pendant laquelle l'individu croit et se développe jusqu'au moment où il atteint l'âge de la maturité.  L'enfant est en constante évolution, un processus complexe qui prend en compte les aspects psychomoteurs, affectifs, cognitifs et sociaux.
Son développement n'est pas linéaire, chaque individu a son propre rythme dicté par les conditions particulières dans lesquelles il évolue. On observe des paliers, des poussées brusques, des régressions.

L'enfant a longtemps été considéré comme un adulte inachevé, ce qui a renforcé le caractère directif de la pédagogie traditionnelle. A présent l'enfant est considéré comme un individu à part entière, disposant de ses propres lois de vie.

L'enseignant doit avoir une connaissance approfondie de l'enfant pour adapter ses activités éducatives et accroître l'efficacité de sa pédagogie. Les différentes étapes du développement physique, psychomoteur, affectif, cognitif et social sont autant de repères précieux, indispensables à l'établissement des contenus enseignés.

Le jeu :
Le jeu est une activité complète pour l'enfant, voire sérieuse, et en même temps c'est une source de plaisir. Il est consitué de rêves, de fiction, de références à des situations réelles. En équitation, le jeu est un support de l'enseignement, il est choisi en fonction d'un objectif d'apprentissage.

La peur :
La peur signale le danger et prépare à réagir, elle peut être utile et même constructiveen permettant de grandir, en permettant une évolution psychologique. De différents degrés - angoisse, anxiété, stress, effroi, phobies - l'enseignant doit apprendre à évaluer la peur et proposer des situations qui permettent une mise en confiance. L'enfant doit pouvoir exprimer ses peurs sans se sentir dévalorisé, et l'enseignant éviter de demander à ses élèves de combattre leur peur par un comportement courageux.

L'enfant de 3 à 6 ans
Physiologie : Faible résistance générale, fragilité osseuse, grande fatigabilité malgre un apparent tonus, fragilité osseuse, chute des dents de lait Pas plus d'une séance par semaine, alterner poney-à pied, activité calme et tonique, relation avec l'enfant (dent)
Psychomotricité : équilibre vite trouvé, manque de latéralisation, difficulté à se repérer dans l'espace, besoin d'explorer, dissociation jambes-mains difficile, imitation sans inversion. pas d'exigence sur le pilotage, mettre des repères, du matériel dans tout l'espace, varier les trajets, attention aux gestes brutaux, ne pas montrer en faisant face à l'enfant mais se retourner.
Psychologie : manque global de sagesse, pas ou peu de notion du danger, découverte des règles et des interdits, identification à un modèle, peur du nouveau, prédominance du jeu-plaisir. comportement dangereux exigeant une grande vigilance, petites responsabilités sur le rangement du matériel, attention à son propre comportement (modèle), faire jouer, minimiser les échecs
Intellectuel : concentration de courte durée, découverte sensorielle, difficulté à prévoir mentalement, peu de sens des nuances, mémoire sur la répétition, découragement, imaginaire important varier les activités, solliciter les sens, faire ou lieu d'expliquer, intervenir sur les excès, rejouer des jeux connus (réussite), consignes par panneau, animer les reprises en fabulant, pas de technique
Relationnel : individualisme, égocentrisme, début de socialisation suivi individuel, pas de jeu d'équipe, éducation


L'enfant de 6 à 9 ans
Physiologie : croissance calme, résistance vertébrales faibles, système cardiaque en construction Rythme des séances régulier, éviter les sollicitations prolongées, travailler en endurance, pas en résistance. 
Psychomotricité: shema corporel maitrisé, coordination des gestes, problèmes de dosage, période des exploits, latéralisation, inversion possible Tous les jeux : vitesse, direction, adresse en adaptant la difficulté, apprentissage technique possible, combattre les gestes brutaux, favoriser l'autonomie, possibilité d'explications
Psychologie: l'égocentrisme diminue, age de raison, besoin d'autonomie, créativité, application, désir de bien faire, attitude réaliste, héros jeux collectifs possibles, responsabilisation, faire confiance, favoriser les situations avec des choix, les solliciter pour inventer, efficacité de l'apport technique, expliquer pourquoi, compétition possible, examens des "galops", le moniteur peut montrer ce qu'il sait faire de temps en temps
Intellectuel: raisonnement, prévoir déduire, conscience des dangers, curiosité intellectuelle, mémorisation, , situation dans le temps et l'espace, concentration faire des rappels pour interroger, apprentissage par la découverte, apport de vocabulaire, hippologie, faire des projets, 20 minutes pour un même jeu.
Relationnel : socialisation, filles et garçons se séparent, affirmation de soi avec quelques conflits, adulte-référence activités collectives ou par équipes, filles et garçons ensemble, règles pour gommer les conflits, ne pas suremployer l'émulation, adulte disponible prêt à ré-éxpliquer et participer au jeu, observer et laisser jouer.


L'enfant de 9 à 12 ans
Physiologie : croissance calme et régulière, courbures cervicales et dorsales achevées, risque de scoliose à surveiller, effort en endurance Compléter tous les apprentissages équestres, effort de type endurance
Psychomotricité : schéma corporel totalement maitrisé, régression possible vers 11 ans Tous les sports, individualisation, attention à la démotivation.
Psychologie : fragilisation, peurs, grande sensibilité à l'échec, opposition à l'adulte Autonomie, rassurer, encourager, sports collectifs, émulation, responsabilité plutôt qu'obéissance
Intellectuel: possibilité très grande, mémoire, se repère dans l'espace et le temps, objectivité, autoévaluation, sensibles aux problèmes du monde, perdent la spontanéité, gagne en conscience véritables apprentissages techniques académiques, expliquer les objectifs, situation avec prise d'initiatives, hippologie, organisation, actif dans la vie du club
Relationnel : stabilisation du groupe, "bande", souffre-douleur solidarité du groupe, sport d'équipe, ne pas intervenir dans leur relation, laisser les groupes se faire eux-mêmes, accepter l'opposition en étant plus distant et moins affectif, attention au report de brutalité vers les équidés, collaboratione et responsabilisation
 

L'enfant de plus de 12 ans... jusqu'à 25 ans ... et même des fois plus encore !
Physiologie : forte poussée de croissance, fragilité osseuse, fatigabilité, apparition des règles, résistance vertébrale amoindrie. vers 15/16 ans, grandes capacités physiques Bien adapter les activités, éviter les efforts prolongés, (sauf 15/16 ans) effort de type résistance.
Psychomotricité : nouveau schéma corporel Stagnation, regression, perfectionner toutes les disciplines plutôt qu'apprendre des choses nouvelles, selon les individus et les motivations : loisir, competition ou mixte. 
Psychologie : repli sur soi, tendance dépressive, narcissisme, besoin d'être reconnu, se rapprocher d'un statut d'adulte le repli sur soi est un comportement rare dans les activités choisies, donc peu susceptible d'être constaté par l'enseignant, grand interêt pour la compétition, ou totalement rejetée, faire participer à la vie du club, rôle actif et valorisant.
Intellectuel : reflexion, abstraction, attention, objectivité sauf pendant les phases de croissance (fatigabilité nerveuse) termes techniques, discours adulte, dynamique et cordial, expliquer les objectifs, déléguer les tâches, adapter le niveau d'exigence
Relationnel : recherche du bien-être, relations difficiles avec l'adulte, recherche des repères (adulte stable), relations privilégiées recherchées respect et discipline, qualité des relation "prof" et "sympa", montrer ses compétences en participant, relation amicale, franche, compréhensive, proposer des randonnées, mixité souhaitable.




Voir dans le lexique :
maturation, croissance, développement