L'Equitation Pédagogique

cheval
©Laurence Grard Guenard
Galop 6

Allures Artificielles et Défectueuses

Les allures naturelles sont effectuées d'instinct par le cheval ou le poney. Ainsi, le pas, le trot, le galop, le saut, le reculer sont des allures naturelles.

Selon les races, certaines allures particulières sont considérées comme naturelles ou défectueuses : Amble, Tölt.

Les allures défectueuses :
Elles proviennent le plus souvent d'une souffrance ou d'une fatigue, d'un défaut de conformation, d'une mauvaise utilisation, ou parfois d'un dressage particulier.
- l'amble :
Le cheval avance par posers succéssifs du bipède latéral droit puis gauche. Cette allure à deux temps est marchée au pas et sautée au trot, l'équilibre est instable. Elle était recherchée autrefois pour les longues étapes, car elle est rapide, ainsi que chez les haquenées, montures privilégiées des amazones, car non sautée, elle était confortable. Les chevaux lèvent à peine les pieds et rasent le tapis. C'est aussi une allure artificielle qu'on obtient en attachant ensemble les deux membres du latéral d'un poulain. On rencontre également des entraves spéciales pour chevaux de courses (américaines et canadiennes).
"Si l'amble est un défaut contracté, l'assouplissement dans l'inaction, les allures lentes et progressives, aidées d'une bonne position de tête et d'encolure, peuvent y remédier et ramener le cheval à des allures régulières" Baucher.
- Le traquenard
appelé aussi trot décousu ou désuni : dissociation, au trot, des bipèdes diagonaux, par anticipation des antérieurs ou des postérieurs.  c'est une allure qui fatigue énormément le cheval et l'use prématurément, elle est provoquée par un excès de vitesse ou un mauvais dressage.
allures defectueuses
Amble                                  Aubin du devant                    Aubin du derrière
- L'aubin
galop avec les antérieurs, trot avec les postérieurs (aubin du devant) ou l'inverse (aubin du derrière). "La plupart des chevaux de poste (attelés) aubinent du devant, au lieu de galoper franchement. Les poulains qui n'ont point assez de force dans les hanches pour chasser l'avant-main, prennent aussi cette allure. Dans le premier cas, il s'agit d'un cheval ruiné (...) dans le second, il n'y a que faiblesse : le temps est le seul remède" Baucher.
allures defectueuses
galop désuni                                galop à 4 temps
- Le galop désuni
poser d'un bipède latéral au deuxième temps à la place d'un bipède diagonal : galop à gauche du devant, galop à droite du derrière (poser du bipède latéral droit) ou l'inverse (poser du bipède latéral gauche)
- Le galop à 4 temps
Dissociation du deuxième temps, par anticipation du postérieur (cheval sur les hanches) ou de l'antérieur (cheval sur les épaules)
lorsque le galop est lent : galop rassemblé, galop sur place, galop en arrière 
lorsque le galop est très rapide : courses
- Le saut de pie
mouvement particulier de la croupe chez le cheval, dont le trot, éxagérement poussé s'est désuni. Les antérieurs fonctionnent plus vite que les postérieurs et le cheval, pour rétablir la régularité, enlève sa croupe tout d'une pièce.
- Rase le tapis : lève insuffisamment les antérieurs, chevaux exposés à buter et se couronner
- Trousse : lève beaucoup les antérieurs en  fléchissant éxagérement le canon sur l'avant-bras, et dépense inutilement des forces
- Billarde : porte ses membres antérieurs en dehors pendant la flexion et les ramène à l'intérieur pendant l'extension
- Bercement : balancement latéral du corps qui se manifeste soit au trot soit au galop
- Forge : la pince du fer postérieur atteint le fer antérieur. La cause en est une mauvaise ferrure, de la fatigue, du surmenage, un vice de conformation du cheval sous lui
- Se croise : chevaux maladroits et mal équilibrés, ce defaut les expose à tomber
- Harper : flexion brusque et saccadée du jarret
- Se toucher, se couper, s'atteindre : défauts dus à la fatigue, aussi fréquents chez les poulains qui n'ont pas encore atteint leur complète croissance.

Les allures artificielles, elles, sont acquises par le dressage à partir d'une allure naturelle :
- le passage issu du trot
- le pas d'école
- l'amble (en entravant les membres, pour le confort des amazones, ou pour certaines courses attelées aux Etats Unis et au Canada)
- le piaffer issu trot
- la courbette issue du cabrer
- la pesade issue du cabrer
- la croupade issue de la ruade



A lire également :
galop 9Modèles et allures
galop 7Les aplombs

Bibliographie :
Galop 5 à 7 - Lavauzelle
Dictionnaire raisonné d'équitation - Baucher
Manuel d'hippologie - Lavauzelle